Le commerce en ligne suisse de biens de consommation triple son chiffre d’affaires et sort ainsi vainqueur de la crise.

Datatrans et la Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW) résument les premiers résultats de leur Commerce Report Suisse 2021 dans un baromètre de l'humeur.

Commerce Report 2021; Teil 1: Standortbestimmung im Schweizer Handel
(PresseBox) ( Zürich, )
En 2020, Covid-19 a envoyé le commerce de biens de consommation sur les montagnes russes: Outre les défis tels que les confinements et les restrictions des contacts, le secteur a profité d’une plus grande disposition à dépenser et d'une diminution du tourisme d’achat. Le commerce alimentaire de détail ainsi que le commerce en ligne de biens de consommation sont les gagnants de la crise.

Le commerce de détail suisse a clôturé l’année 2020 sur une hausse du chiffre d’affaires de 2,2 %, soit un meilleur résultat que les années précédentes. Le fait que la situation inhabituelle ait pu être maîtrisée est en grande partie grâce aux collaborateurs. D’après l’enquête, ils étaient prêts à assumer de nouvelles tâches du jour au lendemain. Dans de nouvelles situations, ils ont souvent fait ce qu’il fallait et ont appris rapidement. «Le potentiel est souvent mobilisé par les collaborateurs lorsque les choses deviennent vraiment difficiles», explique le professeur Ralf Wölfle, l’auteur de l’étude. «Grâce à l’intervention d’équipes compétentes, le commerce suisse s’est révélé extrêmement agile, qu’il soit stationnaire ou en ligne».

Le domicile comme nouveau centre de vie
Les restrictions de contact, les écoles fermées et l’obligation de télétravail ont fait de la maison un nouveau centre de vie. Les secteurs de l’électronique domestique et «maison et déco» ont connu une conjoncture particulière. La cuisine quotidienne a également été redécouverte. Selon les participants à l’étude, la qualité était plus importante que le prix le plus bas, ce qui a avant tout profité aux supermarchés locaux et aux magasins de quartier.

Le chiffre d’affaires pour les biens de consommation en ligne a été triplé
Même si le commerce de détail stationnaire s’est également montré agile, l’e-commerce des biens de consommation a été en tête et a connu une croissance de 25 %, soit trois fois plus forte qu’au cours des années précédentes. La plupart des participants à l’étude estiment que le niveau des ventes en ligne se maintient même après une normalisation de la vie publique. Par conséquent, de nombreuses entreprises ont modifié leurs priorités d’action et élargissent leurs offres numériques. «Le commerce de biens de consommation suisse a su bien gérer la crise. La très grande volonté d’investir démontre les ambitions élevées de conception des fournisseurs. Cela accélérera encore davantage la transformation du commerce», prévoit Urs Kisling, membre du conseil d’administration de Datatrans.

Le secteur des biens de consommation est optimiste pour l’avenir, mais combien de temps le niveau durera-t-il?
D’après l’étude, le moral des consommateurs est optimiste pour l’année en cours. Les entreprises interrogées estiment qu’en 2021, les consommateurs disposent également d’un budget accru dû aux économies réalisées sur les voyages, la restauration et la culture. «Le secteur des biens de consommation connaît une conjoncture particulière en raison des restrictions de contact. Mais le moment est venu de redonner des parts de marché au profit des voyages, des visites au restaurant et des loisirs», résume le Prof. Wölfle.  

À propos du Commerce Report Suisse
Depuis 2009, le Commerce Report Suisse étudie l’importance, l’évolution et les tendances dans la distribution aux consommateurs finaux – en tant que seule série d’études du point de vue des fournisseurs. Les participants sont interrogés par la Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW) pour le compte de Datatrans. En raison des multiples influences du Covid-19 sur le commerce des biens de consommation, la présente étude sera approfondie dans une nouvelle édition en novembre 2021. Les développements du paysage des fournisseurs et les modèles commerciaux seront au centre de l’actualité.

Autres sujets
- Évaluation de la situation des entreprises et des secteurs après le boost du coronavirus
- Évolutions des secteurs et du commerce en ligne
- Estimations relatives aux investissements et à l’évolution des parts de marché des prestataires étrangers
- Comportement d’investissement et priorités d’activité des entreprises

Participants
29 fournisseurs de biens de consommation multicanaux et en ligne susceptibles de façonner le marché en Suisse avec un volume d’e-commerce d’environ 3,2 milliards de francs suisses.

Téléchargement gratuit
www.commerce-report.ch/...

En savoir plus
www.commerce-report.ch/fr
https://www.youtube.com/... (explication du concept de l’étude 2021 sur YouTube)

Nous contacter
Prof. Ralf Wölfle, responsable d’étude, Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW)
Responsable Compétences E-Business
061 279 17 55, ralf.woelfle@fhnw.ch

Hanspeter Maurer, président du conseil d’administration, Datatrans SA
044 256 81 91, hanspeter.maurer@datatrans.ch
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@pressebox.de.