Chiffres clés du groupe Saarstahl pour l'exercice 2016

Völklingen, (PresseBox) - .

· Un exercice 2016 difficile pour le groupe Saarstahl
· Bon taux d’exploitation des installations et volume de vente important dans le secteur des barres et du fil machine malgré la réfection du haut-fourneau n° 4
· Inflexion du chiffre d’affaires de 2,159 à 2,028 milliards d’euros suite au recul des recettes
· Très bonne structure financière avec un taux de capitaux propres de 70 %

Suite au recul des recettes et à la situation toujours tendue du côté de la filiale Saarschmiede, l’exercice 2016 a été particulièrement difficile pour le groupe Saarstahl. Les installations ont été bien exploitées dans le secteur du fil machine et des barres d’acier et les volumes expédiés se sont maintenus au niveau élevé de l’année précédente. « Malgré des conditions de marché défavorables, nous avons constamment enregistré de bons chiffres de vente pour le fil machine et les barres d’acier en 2016. En revanche, les résultats ont subi une très forte pression. Ceci est dû pour l’essentiel au recul des recettes et à l’augmentation des dépenses, liés principalement à la situation très difficile chez Saarschmiede. Dans l’ensemble, le groupe Saarstahl dispose toujours d’une structure financière et de capitaux propres très saine », constate Fred Metzken, Président porte-parole du Directoire.

En 2016, le marché des produits longs a été de nouveau grevé par les surcapacités et par les flux d’importations constants, notamment de Chine, vers le marché de l’UE. La crise structurelle persistante n’a fait qu’accroître la pression déjà exercée sur les prix et les volumes. Grâce à son positionnement haut de gamme, Saarstahl AG a pu profiter en 2016 de l’évolution positive des fabricants allemands de produits de qualité premium opérant dans le secteur de l’automobile, qui jouissent d’une forte orientation à l’exportation. Malgré les travaux de réfection du haut-fourneau n° 4 chez ROGESA Roheisengesellschaft Saar (ROGESA), le taux d’exploitation des capacités s’est maintenu à un niveau élevé. Comme l’année précédente, les recettes commerciales ont subi les conditions de marché de plein fouet et ne se sont rétablies qu’en fin d’année.

La situation est demeurée très tendue chez Saarschmiede GmbH Freiformschmiede. La plupart des segments de marché desservis par la Saarschmiede souffrent d’importantes surcapacités, d’une concurrence agressive et, de ce fait, d’une forte pression sur les prix. Les crises politiques qui frappent le Proche-Orient ou l’Afrique du Nord, de même que les profonds bouleversements intervenus sur les marchés de l’énergie, tout comme les faibles prix du pétrole et du gaz qui en résultent, engendrent de réelles incertitudes quant aux futurs investissements dans le secteur de la production d’énergie.

Chiffres du groupe Saarstahl pour l’exercice 2016 :

· La production d’acier brut du groupe a reculé de 11,8 % pour s’établir à 2,451 millions de tonnes (contre 2,779 millions de tonnes l’année précédente). Le volume de vente de la société Saarstahl AG (barres et fil machine), chiffré à 2,312 millions de tonnes, s’est pratiquement maintenu au niveau de l’exercice précédent (2,336 millions de tonnes).

· Le chiffre d’affaires du groupe s’est établi à 2,028 milliards d’euros (contre 2,159 milliards d’euros l’année précédente). L’Allemagne demeure le principal marché pour Saarstahl, devant l’UE et les pays tiers (ALENA, Asie et reste du monde).

· Le résultat du groupe avant intérêts et impôts (EBIT) s’est élevé à -155 millions d’euros (contre 2 millions d’euros l’année précédente) et l’EBITDA (EBIT avant amortissements) à -25 millions d’euros (contre 138 millions d’euros l’année précédente).

· Ce résultat nettement négatif s’explique par le recul du chiffre d’affaires et par l’augmentation des charges, laquelle est liée pour l’essentiel à la situation très difficile que rencontre la Saarschmiede.

· Le groupe Saarstahl reste l’un des principaux employeurs de la région avec un effectif total constant de 6 554 personnes (contre 6 591 l’année précédente). À ce chiffre s’ajoutent 261 jeunes en formation (243 l’année précédente). La société Saarstahl AG a maintenu ses effectifs à 4 009 collaborateurs au 31 décembre 2016 (contre 4 031 l’année précédente).

· Les investissements réalisés au sein du groupe ont à nouveau progressé pour atteindre 103 millions d’euros (contre 90 millions d’euros l’année précédente). Au total, Saarstahl a ainsi investi plus d’un milliard d’euros en installations et processus depuis 2010.

· La structure financière et de capitaux propres du groupe Saarstahl reste très saine par rapport à l’ensemble du secteur avec un taux de 70,3 %.

Prévisions d’amélioration pour 2017
Dans le secteur de l’acier, les risques conjoncturels demeurent considérables pour l’exercice 2017. L’explication réside dans les surcapacités mondiales ainsi que par la présence d’acier disponible à des prix de dumping en provenance de Chine et d’autres pays. À cela s’ajoutent les effets de redirection des flux de marchandises vers l’UE, résultant de la montée du protectionnisme économique à l’échelle mondiale, et la forte volatilité des marchés des matières premières, notamment en ce qui concerne le minerai de fer, le coke et la ferraille. La pression exercée sur les prix de l’acier et les marges est donc appelée à perdurer. Dans ce contexte, il est impératif que les responsables politiques prennent des orientations raisonnables en matière de politique commerciale et de protection du climat. L’adoption de mesures anti-dumping par voie de décision rapide s’avère tout aussi indispensable que l’application de pratiques commerciales équitables et l’harmonisation des exigences légales en matière de réduction des émissions de CO2, si l’on veut éviter tout risque de désindustrialisation en Europe de l’Ouest et écarter la menace existentielle qui pèse en particulier sur le secteur de l’acier.

Profitant d’une forte demande, Saarstahl AG a enregistré un bon taux d’exploitation de ses installations en ce début d’année 2017. Dans ses segments de clientèle majeurs, à savoir l’industrie automobile et la construction mécanique, les perspectives s’annoncent globalement positives pour la Société en 2017. Dans ce contexte, les besoins en acier dans les segments du fil laminé et des barres profilées, importants pour Saarstahl, devraient légèrement évoluer à la hausse. L’entreprise prévoit une évolution favorable des volumes de production et une bonne exploitation des installations, sans compter qu’elle a pu augmenter les prix de vente en début d’année.

Pour la société Saarschmiede GmbH Freiformschmiede, les prévisions pour 2017 restent réservées. Le programme de réorientation de la production et de la distribution entamé en 2016, également destiné à réduire les coûts, sera achevé en grande partie en cours d’année. Pour 2017, la Saarschmiede mise sur une stabilisation des activités et sur une amélioration du chiffre d’affaires et des résultats.

En 2017, le groupe Saarstahl entend poursuivre sa politique de gestion stricte des coûts ainsi que ses efforts en vue d’augmenter sa rentabilité. Les investissements réalisés visent à optimiser les processus et à améliorer encore la qualité des produits et du service clientèle. Par rapport à l’année écoulée, le groupe table sur un volume de ventes en augmentation, sur une nette amélioration du chiffre d’affaires ainsi que sur un résultat positif.

 

 

 

Diese Pressemitteilungen könnten Sie auch interessieren

News abonnieren

Mit dem Aboservice der PresseBox, erhalten Sie tagesaktuell und zu einer gewünschten Zeit, relevante Presseinformationen aus Themengebieten, die für Sie interessant sind. Für die Zusendung der gewünschten Pressemeldungen, geben Sie bitte Ihre E-Mail-Adresse ein.

Es ist ein Fehler aufgetreten!

Vielen Dank! Sie erhalten in Kürze eine Bestätigungsemail.


Ich möchte die kostenlose Pressemail abonnieren und habe die Bedingungen hierzu gelesen und akzeptiert.