Exercice couronné de succès pour Endress+Hauser

En 2014, le groupe a atteint des résultats exceptionnels au niveau du chiffre d'affaires, du bénéfice et des effectifs

(PresseBox) ( Reinach BL, )
Au cours de l'exercice 2014, Endress+Hauser a augmenté son chiffre d'affaires de près de 11 %, dépassant le seuil des 2 milliards d'euros. Le spécialiste suisse des technologies de mesure et d'automatisation a par ailleurs amélioré son résultat d'exploitation de même que ses résultats avant et après impôts.

« Etant donné les défis tant politiques qu'économiques qui se posent au niveau international, nous pouvons être très satisfaits de ces résultats, et ce même si nous n'avons pas atteint la totalité de nos objectifs », déclare le directeur financier d'Endress+Hauser, Luc Schultheiss. L'évolution des taux de change en particulier a eu un effet favorable sur l'ensemble de l'année 2014. Les filiales récemment acquises ont par contre entraîné une baisse des résultats. Ainsi, suite à la chute du rouble, Analytik Jena a dû créer d'importantes provisions pour pertes.

L'entreprise allemande spécialisée dans les analyses médicales et comptant 1100 collaborateurs, Analytik Jena, de même que l'entreprise américaine Kaiser Optical Systems, active dans le domaine de la spectroscopie et employant quelque 80 collaborateurs, ont pour la première fois vu leurs résultats consolidés sur l'ensemble de l'exercice sous revue. Par ailleurs, début 2014, une société de vente appartenant en propre à Endress+Hauser a vu le jour aux Emirats Arabes Unis. Autant d'éléments qui ont contribué à la croissance organique du chiffre d'affaires du groupe, qui a, selon Luc Schultheiss, presque atteint 6%.

Au niveau des effectifs, l'évolution a dans l'ensemble également été positive. Ainsi, fin 2014, 12 435 personnes travaillaient pour Endress+Hauser à travers le monde, soit 516 de plus que l'année précédente. Endress+Hauser présentera son rapport d'activité complet à l'occasion de sa conférence de presse bilan qui se tiendra le 5 mai 2015 à Bâle.

Le franc fort pose de nouveaux défis
Suite à la suppression du taux plancher par la Banque nationale suisse, les perspectives pour l'année en cours sont incertaines selon Luc Schultheiss. En effet, si la production du groupe se fait également en Suisse, elle a essentiellement lieu dans les zones euro et dollar. « Les répercussions ne peuvent pour l'instant être pronostiquées, déclare ainsi Luc Schultheiss. Il faut en conséquence que nous observions avec soin les développements ultérieurs. »
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@pressebox.de.