De l'acier Dillinger pour le pont Kienlesberg à Ulm

De la concurrence pour la cathédrale d'Ulm ?

(PresseBox) ( Dillingen/Saar, )
Lorsque, après une phase de construction qui aura duré environ trois ans, le pont Kienlesberg sera officiellement ouvert à la circulation le dimanche 9 décembre à Ulm, l’acier Dillinger jouera une fois de plus un « rôle porteur ». 1 750 tonnes de tôles fortes Dillinger ont en effet été nécessaires pour bâtir ce pont aux lignes élégantes que le « maître d’ouvrage » et directeur du département traffic des Services Techniques de la ville, André Dillmann, n’a pas hésité à qualifier de concurrence potentielle pour la cathédrale d’Ulm lors du baptême de l’ouvrage d’art qui a eu lieu en septembre dernier.

Le long pont blanc constitue l’élément majeur du prolongement du tramway qui relie le centre-ville au pôle scientifique situé au nord-ouest. D’une longueur de 270 m, il comprend également une voie réservée aux piétons et aux cyclistes, et surplombe les voies ferroviaires à fort trafic de la gare d’Ulm. Une attention particulière a été accordée au bien-être des piétons et des cyclistes. Des zones de repos ont été aménagées à intervalles réguliers dans les niches de la partie supérieure du pont, qui offre une vue impressionnante sur l’environnement ferroviaire et, au-delà, sur la vieille ville, avec la cathédrale d’Ulm comme point de mire.

Du fait de sa situation en milieu urbain, la conception et la mise en place du pont se sont révélées être un véritable casse-tête. Les concepteurs ont dû relever de nombreux défis en rapport avec le patrimoine existant et la topographie locale. L’architecture du nouveau pont devait en effet être en parfaite harmonie avec celle des bâtiments environnants, en particulier avec le pont Neutorbrücke, construit en 1907 et classé monument historique. Les architectes ont dû par ailleurs composer avec des espaces extrêmement exigus. L’ouvrage devant également être construit sans perturber le trafic ferroviaire, le facteur temps a été un autre défi majeur.

La structure acier est donc rapidement apparue comme LA solution. En effet, elle permet de préassembler le tablier en tronçons avant de les amener un par un dans leur position définitive par un procédé de « poussage cadencé ». Le pont Kienslesberg a ainsi été construit à partir d’une soixantaine d’éléments. L’acier utilisé provient essentiellement de Sarre puisque Dillinger a fourni 1 750 t de tôles fortes jusqu’à 4,80 m de largeur.

Dimanche marquera l’aboutissement de ce projet d’urbanisation ambitieux avec la mise en service de la ligne de tramway numéro 2, donnant ainsi le coup d’envoi officiel de la circulation sur le pont. Celui-ci sera également ouvert aux piétons et aux cyclistes.

 
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@pressebox.de.